Cages d’armature en fibre de verre

Sireg Geotech dimensionne, fabrique et assemble une large gamme d’armatures en fibre de verre pour béton armé depuis la fin des années 90.
Dans les tunnels creusés au tunnelier, les armatures en fibre de verre Durglass® représentent une solution innovante au problème du passage du tunnelier (TBM) à travers les ouvrages en béton armé des puits de lancement, de sortie, de ventilation et des stations.

En fait, tous les chantiers de tunnels, notamment liés à la réalisation de nouvelles lignes de métro, supposent des puits de lancement et de sortie et des stations faits de béton armé.

Bien que aptes à forer à travers le béton, les boucliers du tunnelier ne sont pas adaptés à travailler avec une structure renforcée d’acier vu la résilience de celle-ci. La présence de cet acier rendra d’autant plus ardu, voire impossible, le travail des molettes de coupe qui n’arrivent pas à grignoter l’acier.
Dans ces chantiers, les cages d’armatures en acier des parois moulées intègrent, pour certaines, dans leur partie centrale, des armatures en fibre de verre destinées à faciliter le passage du tunnelier lorsqu’il devra percer la paroi moulée pour assurer les creusement du tunnel principal.

Pourquoi utiliser l’armature en matériaux composites
C’est en considérant ces obstacles que Sireg Geotech a développé les parois moulées armées de fibres de verre (Soft Eye) où les barres en fibre de verre sont utilisées de façon locale à l’endroit où le bouclier sera appelé à forer à travers la structure de béton armé. Le comportement élastique jusqu’à la rupture des barres Durglass® fait en sorte que le bouclier puisse forer en travers de la structure de béton dont elle est renforcée sans plus de résistance au cisaillement que s’il s’agissait de rochier ou de béton sans renfort.

En fait, étant les fibres de verre disposées longitudinalement à l’intérieur des barres Durglass®, ces armatures ont une très grande résistance à la traction dans le sens des fibres mais en même temps cette structure fibreuse facilite la destruction des armatures pendant les opérations de creusement, puisque la résistance au cisaillement est faible.

La faible résistance au cisaillement est un détail essentiel pour les projets en souterrain, car les barres en fibre de verre sont faciles à couper par les machines de terrassement, les pelles et notamment par les tunneliers qui peuvent grignoter le béton des parois moulées armés de fibres.

Le résultat est une rapidité d’exécution des travaux accrue vu l’élimination de l’étape de démolition que requiert l’utilisation de l’acier, donc des économies avec Durglass®.

Économies de coût et de temps
L’utilisation des barres d’armature Durglass® permet aux boucliers de forer
en travers des éléments en béton armé sans endommager l’équipement et sans réduire la vitesse de forage. Ceci engendre des économies substantielles pour toutes les parties impliquées en comparaison avec l’emploi d’armatures en acier.
La masse volumique des barres Durglass® est près de quatre (4) fois moindre que celle de l’acier, ce qui facilite l’installation et réduit les frais de transport.

Propriétés mécaniques
Les barres d’armature Durglass® offrent une résistance à l’ultime jusqu’à 1000 MPa et un module d’élasticité jusqu’à 40 GPa. Elles sont disponibles en tiges droites, cadres de toutes formes et cercles, afin d’ offrir au client la plus grande flexibilité de conception et d’accélérer le processus d’installation.
La liaison entre les barres en fibre de verre et les barres en acier est assurée par recouvrement et à l’aide de serre-câbles à U, qui servent même pour le levage et la manutention des cages.

Approbation et dimensionnement
Les armatures Durglass® sont comprises dans les documents suivants:
ACI 440.1R-06.
Sireg peut fournir le support technique nécessaire au client, de la conception, au dimensionnement jusqu’au  montage des armatures.